Kit de survie en période de fêtes


C’est toujours le même refrain qui revient chaque année, fin octobre, alors que l’on a à peine fait le deuil de l’été. Un peu comme une boîte à musique qu’on remonte inlassablement à la même période. On l’identifie forcément grâce à sa voix suave et sa mélodie piquée de tintinnabulements à l’excès. Dans les rues, à la radio, dans les journaux, sur les réseaux sociaux, la musique de Noël opère déjà sa magie. Les rayons des supermarchés débordent de jouets et d’enfants surexcités, les vitrines s’illuminent et les marchés proposent désormais du vin chaud. Comment ne pas succomber à cette ambiance si chaleureuse ? Si beaucoup d’entre nous savourent chacun des 24 jours qui les séparent de Noël comme chacun de ses chocolats de l’Avent, pour d’autres, décembre et son lot de festivités vire plus à l’écoeurement. 

L’idée même de passer de longues heures attablés en famille vous effraie ? Les chants de Noël vous filent le bourdon ? Et l’enthousiasme général vous barbe ? Vous êtes probablement “natalophobe”, qui caractérise une peur intense de la période de Noël. Pour comprendre les ressorts de cette phobie, je vous propose un épisode tout particulier à l’approche de cette période de l’année tout aussi attendue que redoutée. Avec le Dr Fanny Jacq qui est psychiatre à la tête du pôle “santé mentale” de Qare.fr, je vous ai concocté une sorte de boîte à outils pour surmonter la petite déprime ou la grosse dépression des fêtes de fin d’années.

Bonne écoute.


Un commentaire sur « Kit de survie en période de fêtes »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s