Épisode 28 – Claudia : « Souffrir au travail n’est pas normal »


Sujet ô combien d’actualité, le burn-out a touché un salarié sur dix en France, deux ans après la crise sanitaire, selon OpinionWay. Vrai phénomène de santé publique, la souffrance au travail fait l’objet d’un épisode spécial avec Claudia Rinzivillo, elle-même concernée, aujourd’hui pair-aidante et bientôt psychologue du travail !

A 27 ans, Claudia avait trouvé un équilibre personnel et décroché le job de ses rêves, devenant déléguée générale dans une association professionnelle. Cochant toutes les cases, elle avait donc « tout pour être heureuse ». Cette phrase vous énerve ? C’est aussi ces quatre mots innocents et un management destructeur qui ont conduit Claudia au burn-out. Très (trop) investie dans un travail où, jour après jour, elle ne trouve plus de sens, elle ignore les signaux de son corps et de son esprit. S’isole, rumine ses dossiers des heures entières, met de côté ses hobbies, oublie de faire son sport hebdomadaire et dort de plus en plus mal.

« La fin du désert derrière chaque dune »

Jusqu’à tomber six mois plus tard. Un arrêt maladie met fin au supplice et à la boule qui se formait chaque matin au creux de son ventre. Après une traversée du désert de plusieurs mois, elle entame un parcours thérapeutique, un coaching et grâce au soutien de ses proches, Claudia comprend qu’il y a bien la « fin du désert derrière chaque dune » comme le dit très justement notre cher ami Orelsan. Aujourd’hui, la jeune femme a changé de voie, a appris à écouter ses émotions et celle des autres puisqu’elle est désormais formatrice au sein des premiers secours en santé mentale et est en passe de devenir psychologue du travail.


Pour aller plus loin :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s